Créations Estelle Clareton Danse

Frédérique Doyon / S’amouracher / le devoir / 3 mai 2014

« La danse de Clareton est moins lisse qu’avant, émane de pulsIons plus primales tout en restant très écrite. Et elle se garde des moments de désirion avec des clins d’œil au clown, comme ces sourires béats forcés, qui rappellent le caractère presque orréel d’un amour intense »

 

Catherine Lalonde / S’envoler / le devoir / 20 septembre 2010

« …la pièce est bien ciselée, bien écrite, efficace, poreuse, facile à aimer et très bien dansé par une équipe complice »

 

Frédérique Doyon / Furies, Alpha 1/24 / le devoir / 20 septembre 2005

« La pièce est d’une étonnante construction, d’un rythme et d’une progression impeccable. Et après l’affolement général, le spectacle se conclut sur une belle image de repos et d’envol »

Francois Dufort / S’envoler / 17 septembre 2010

«  Personnellement, c’est la meilleure proposition que j’ai vu cette année, j’ai bien l’impression que c’est la meilleure pièce cette année à Montréal»

 

Montréal info / 17 septembre 2010

« Par des valses hésitantes et des pulsions exaltantes, la chorégraphie exprime l’émancipation et l’éveil des corps. Chaque geste, insolite et beau, a transporté le spectateur dans un imaginaire ludique et l’éveil du corps »

 

Jean Beaurnoyer / la disparition / la presse / 9 juin 2007

«  Parfois c’est de la danse, parfois c’est carrément du cirque ou du théâtre. Tout est peaufiné à l’extrême »

 

Cahier du Festival des Hivernales en Avignon, 2015

Subtile et forte en émotions, S’envoler nous emmène haut, très haut, avec beaucoup de légèreté et d’humour. C’est beau, ça danse.

 

Le Piccolo parle du spectacle « TENDRE »

Le Piccolo - Janvier 2015