Créations Estelle Clareton Danse

 LE SPECTACLE

Spectacle familial attachant à plus d’un titre, Tendre est porté par deux personnages farfelus qui se retrouvent bien malgré eux unis par un lien élastique. Se jouant de cette nouvelle contrainte qui vient tout à coup bouleverser leur univers, ils vivent, à travers cette intimité forcée quelque peu absurde, une étonnante dépendance. Captifs, ils n’ont d’autres choix que de composer avec cet élément perturbant qui leur impose des situations aussi touchantes que drôles. Espiègles et malicieux, tout de bleu vêtus, ils convient les jeunes à partir de 5 ans à une réjouissante expérience à la croisée de la danse, du théâtre et du travail de clown. Fantaisie artistique magnifiquement incarnée par les deux interprètes, cette création inédite d’Estelle Clareton fait la part belle à l’humour sous toutes ses coutures avec une grande sensibilité. 

 

L'ÉQUIPE

CHORÉGRAPHE: ESTELLE CLARETON
INTERPRÈTES CO-CRÉATEURS: BRICE NOESER ET KATIA PETROWICK OR AUDRÉE JUTEAU
CONCEPTION LUMIÈRES: ERIC CHAMPOUX

CONCEPTION MUSIQUE: ERIC FORGET
DIRECTRICE DES RÉPÉTITIONS: ANNIE GAGNON
DÉCORS ACCESSOIRES ET COSTUMES: ANNIE GÉLINAS

 

LES INTERPRÈTES / CO-CRÉATEURS

Brice Noeser

Formé à L’École de danse de Québec, plusieurs fois boursier notamment du CALQ et du CAC, Brice Noeser œuvre depuis 2006 comme danseur et chorégraphe. On peut le voir dans les projets in situ du chorégraphe Harold Rhéaume à Québec, puis dans son spectacle Fluide présenté en tournée à l'Agora de la danse en 2013 et en tournée au Québec. On le retrouve la même année dans La petite mort de Maryse Damecourt à Halifax, Québec et Montréal. Au fil des années il prête son talent aux chorégraphes Emmanuel Jouthe, Karine Ledoyen et Catherine Tardif. Il est interprète pour Estelle Clareton depuis S'envoler en 2010, pièce qui lui permet de voyager au Canada comme en Europe; fidèle à l'univers d'Estelle, il collabore notamment aux créations S'amouracher, puis Étude sur l'amour. En tant que chorégraphe, il a créé Ruminant ruminant, pièce vue à Tangente (Montréal) en 2014. Depuis 2009, il répond également à des commandes d’oeuvres chorégraphiques, que ce soit pour des interprètes, des compagnies et des écoles. En 2015, il fait partie de la nouvelle création de Danièle Desnoyers Paradoxe mélodie qui est présentée dans plusieurs villes d'Europe, sera du prochain spectacle du canadien Peter Quantz, programmé à Montréal à l'automne 2016.

 

Katia Petrowick

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris en danse contemporaine en 2006, Katia Petrowick se fait connaître avec le solo Peter, Peter, Pet...er!! chorégraphié par Stéphanie Chêne qu'elle présente à Montréal en 2006, à Québec en 2007 ainsi qu'à Paris au Centre National de la Danse en 2010. Elle complète ensuite une formation en clown au Centre National des Arts du Cirque en France en 2008. Au fil des années, elle prête ses talents d'interprète aux chorégraphes Marilèn Breuker, Eric Senen et Stéphanie Chêne. Pour cette dernière, elle interprète Niaiseuses en duo avec la québécoise Anne Thériault. Elle est également de la revue musicale Zoopsie Comedi de Dominique Boivin et Dominique Rebaud. En 2010, elle danse avec de véritables cygnes dans la pièce Swan de Luc Petton pour laquelle elle est nommée Jeune Talent Danse Adami. En 2013, elle endosse le rôle de clownesse pour le trio La Mort... ça m’interesse pas! mise en scène de Stéphanie Constantin. Depuis mai 2009, elle co-dirige la compagnie L'Embellie Musculaire avec la marionnettiste Ombline de Benque. À compter de 2016, la franco-autrichienne Gisèle Vienne la dirige dans sa prochaine création autour du Sacre du Printemps, et en tournée en France avec les spectacles I Apologize et Kindertotenlieder .

 

katia petrowick

©marikel_lahana_3377

brice Noeser

304707_256596851119411_1891016249_n

estelle_clareton_0079.jpg estelle_clareton_0105.jpg estelle_clareton_0221.jpg estelle_clareton_00731.jpg