skip to Main Content

Nouvelles

Nouvelles d’hiver 2021

La saison suit son cours, malgré l’incertitude qui plane quant à l’ouverture des salles de spectacles dans la majorité des régions du Québec. Les équipes de Paysages de Papier et de Bouleversement demeurent à l’œuvre, heureuses de pouvoir poursuivre leurs créations en studio. Elles espèrent toujours rencontrer leurs publics d’ici la fin de la saison.

Bouleversement, une nouvelle création

Du 27 avril au 1er mai 2021,  l’Agora de la danse accueillera la première du solo Bouleversement, créé avec la collaboration de l’interprète Esther Rousseau-Morin — qu’on a pu voir dans S’envoler, Étude sur l’amour et S’amouracher (2014) — et de l’assistante à la chorégraphie Annie Gagnon, des complices de longue date. Antoine Bédard en signe la musique,  Karine Galarneau, la scénographie et les costumes, et Alexandre Pilon-Guay, les éclairages.

Ces derniers mois, l’équipe de Bouleversement a pu bénéficier de trois périodes de résidence, à l’Agora de la danse, à la Maison de la culture Maisonneuve et au Centre des arts de la scène Jean-Besré de Sherbrooke.

Danse de survie et d’abandon, Bouleversement nous fait vivre l’appréhension d’un être à l’approche d’une catastrophe. C’est le récit d’un corps arc-bouté face à l’effroi que provoque sa propre fin. La pièce expose la vulnérabilité de l’humain tout comme son fougueux désir de (sur)vivre, alors qu’il se trouve confronté à un cataclysme.

Paysages de Papier, en circulation

En janvier 2021, Créations Estelle Clareton résidait à la Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles pour la recréation de Paysages de Papier (2019) en mode COVID. Cette adaptation permettra à la compagnie de partir à la rencontre du jeune public dans le respect des règles sanitaires les plus strictes. Des spectacles sont prévus au Carré 150 de Victoriaville (28-29 mars), à la Scène d’Avignon de Cowansville (20-21 avril), au Théâtre du Bic (9 mai) et au Centennial Theatre de Sherbrooke (16-17 mai).

Une série de représentations à la Maison Théâtre est toujours à l’horaire, du 10 au 21 mars prochains.

Nicolas Labelle, Olivier Rousseau et Jessica Serli sont les interprètes de Paysages de Papier. Brice Noeser (assistant à la direction artistique), Annie Gagnon et Emmanuelle Bourassa Beaudouin (assistantes à la création et répétitrices), Éric Forget (compositeur), Karine Galarneau (conceptrice scénographie et costumes) et Karine Gauthier (conceptrice lumières) forment l’équipe des collaborateurs. Les interprètes Marianne Gignac-Girard et Natalie Zoey Gauld ont également rejoint l’équipe à titre de substituts.

S’envoler (chez soi)

Le court film S’envoler (chez soi), réalisé par Jérémie Bataglia, sera présenté gratuitement par la Maison de la culture Marie-Uguay, dans le cadre de la série web Ciné-danse concoctée par Regards hybrides et douze maisons de la culture du Réseau Accès culture. À visionner du 15 février au 15 mars 2021. Il s’agit d’une adaptation de S’envoler, l’œuvre phare d’Estelle Clareton. Inspirée par les oiseaux et leurs grandes migrations, la pièce met en scène une petite communauté tissée serrée qui traverse les obstacles du voyage.

En complément, le dimanche 28 février à 14 h, se tiendra un atelier jeunesse sur Zoom offert par l’interprète Jamie Wright. Parents et enfants pourront explorer les possibilités créatives de l’écran à travers une danse ludique et collective.

Une rencontre avec Brice Noeser autour de l’œuvre aura lieu également, le 3 mars à 14 h.

Visionnement et information: regardshybrides.com

Le projet est une co-idéation d’Estelle Clareton et de Brice Noeser, avec Noémie Godin-Vigneau, Sylvain Lafortune, Alexandre Parenteau, Esther Rousseau-Morin, Olivia Thelland, Jamie Wright, Estelle Clareton et Brice Noeser. Musique d’Éric Forget.

ALPHABÊTE, de BRICE NOESER

Créations Estelle Clareton devient partenaire d’Alphabête de Brice Noeser, en tant que coproducteur. Inspirée des poèmes de Simon Brown et Marie Uguay, la création s’articule autour de deux questions : Comment les mots exacerbent nos sensations ? Et comment ils nous mobilisent ?  La pièce sera créée avec la collaboration de la dramaturge Catherine Tardif, le concepteur sonore Michel F. Côté et le concepteur d’éclairages Paul Chambers. Après une résidence à la Maison de la culture Claude-Léveillée, en janvier dernier, le chorégraphe poursuivra sa recherche dans plusieurs autres lieux, au Québec et en Europe. La  première est prévue au festival Trente Trente (Bordeaux, France), en janvier 2022.
Back To Top
×Close search
Rechercher

vous voulez avoir de nos nouvelles?

Remplissez ce formulaire et nous serons en contact.