skip to Main Content

Nouvelles

FERMETURE DE LA COMPAGNIE DE DANSE CRÉATIONS ESTELLE CLARETON

La chorégraphe Estelle Clareton annonce la fermeture de sa compagnie, Créations Estelle Clareton, fondée en 1999 à Montréal, après une vingtaine de créations à son actif, mêlant danse, théâtre et jeu. Ses interprètes et proches collaborateur·trice·s rencontreront le public une dernière fois, avec le spectacle jeunesse Paysages de Papier, en tournée au Québec dès le 8 février, avant que la compagnie ne cesse complètement ses activités en juin prochain.

Directrice de la création à l’École nationale de cirque de Montréal depuis 2019, où elle œuvre à différents titres voilà bientôt seize ans, Estelle Clareton considère le moment venu pour elle de se consacrer entièrement à ses nouveaux défis professionnels. « J’ai pris la décision de fermer CEC avec le sentiment d’avoir été au bout d’une aventure qui aura marqué ma vie de façon profonde, explique-t-elle. J’éprouve une immense reconnaissance envers tous les artistes et les travailleur·euse·s de l’ombre qui ont participé au succès de ma compagnie. J’y ai vécu 24 années de grands bonheurs, de partages, de rencontres, de doutes, d’accomplissements, de succès et de revers, bien sûr. J’ai surtout eu la chance d’avoir eu sur ma route des allié·e·s, de côtoyer des êtres exceptionnels, généreux et talentueux, qui m’ont soutenue tout au long de ma carrière, dans chacune de mes aventures de création. » 

De Juliette (1999) à Bouleversement (2021), en passant par Furies (2005), S’envoler (2010),Tendre (2015), son premier spectacle jeune public, et Paysages de Papier (2019), l’ex-interprète de Ginette Laurin (O Vertigo), Jean-Pierre Perreault et José Navas (Compagnie Flak) considère que son parcours fut aussi épique que périlleux. « Les rires ont souvent contré les larmes, ce qui fut, dans les deux cas, exprimé à travers le corps avec autant de force que de poésie. » 

Compagnon de route d’Estelle Clareton, à titre d’interprète-créateur depuis 2010 et d’adjoint à la direction artistique depuis 2020, Brice Noeser, quant à lui, poursuivra sa trajectoire déjà sur une lancée avec, entre autres, les projets Direction assistée et Alphabête, au sein d’autres cadres organisationnels.

« Ma collaboration artistique avec Estelle Clareton coulait de source, exprime-t-il, grâce à une forte connivence et à des intérêts communs pour l’humour, l’absurdité et le langage. Mais, c’est aussi toute une occasion qui m’a été offerte d’apprendre les rouages d’une compagnie et de parfaire mes compétences en gestion, en production, en médiation et en diffusion de spectacles. Dans ce cadre, j’ai également pu bénéficier, entre 2020 et 2022, d’un appui important pour de la recherche, de même que pour la coproduction et la promotion de mes propres œuvres, alors que le monde vivait un bouleversement sans précédent. Je suis extrêmement reconnaissant envers Estelle et l’équipe de CEC pour toute cette expérience vécue. »

 

REMERCIEMENTS

À quelques mois de la fermeture de CEC, Estelle Clareton remercie tous les interprètes qui l’ont accompagnée. « Vous m’avez subjuguée par votre dévotion envers cet art si beau, mais également très exigeant. » Elle ne peut également passer sous silence la contribution et le dévouement de son conseil d’administration et de sa garde rapprochée : Catherine Comeau, Ginette Ferland, Éric Forget, Annie Gagnon, Nicolas Labelle, Catherine La Frenière, Bernard Lagacé, Brice Noeser, Guylaine Savoie et l’équipe de Diagramme gestion culturelle, sans qui elle n’aurait survécu aux tumultes de la création.

APPEL DE CANDIDATURES POUR RÉSIDENCES

JEUNE PUBLIC ET AUTRES PRATIQUES EN DANSE

Saison 2022-2023

En soutien au milieu de la danse et dans un élan de solidarité, la compagnie Créations Estelle Clareton est heureuse de lancer un appel de candidatures pour des résidences de création (sans technique) qui devront se dérouler au Studio La Lola, à Montréal, entre le 6 décembre 2022 et le 30 juin 2023.

L’appel s’adresse aux artistes, aux collectifs et aux organismes de création-production en danse contemporaine, de la scène montréalaise, qui n’ont pas accès à des studios sur une base régulière. Cinq résidences seront offertes. Les projets de création pour jeune public seront favorisés. La compagnie encourage toutefois les artistes, les collectifs et les organismes d’autres pratiques en danse à déposer leur candidature.

Les candidat·e·s sélectionné·e·s auront accès à 40 heures de studio sur une période de deux semaines, soit à 20 heures par semaine. Une contribution financière de 1 000 $ sera accordée pour chaque projet.

Critères de sélection 

  • être engagé·e·s dans un parcours professionnel en danse ;
  • inscrire son travail dans une perspective de recherche et de création ;
  • faire montre d’un travail artistique de qualité ;
  • avoir présenté une ou des œuvres chorégraphiques auprès d’un public.

Dépôt des projets et annonce 

  • dates de dépôt : entre le 5 et le 24 octobre 2022, à l’adresse suivante : info@creationsestelleclareton.com ;
  • la description du projet ne doit pas dépasser deux pages et inclure trois propositions de périodes de travail souhaitées, entre le 6 décembre 2022 et le 30 juin 2023, ainsi que les coordonnées et les informations jugées nécessaires, dont les liens Web et vidéo ;
  • les artistes, les collectifs et les organismes en danse sélectionnés seront contactés le 1er novembre 2022.

Un accusé de réception sera envoyé à tous et à toutes.

Renseignements : info@creationsestelleclareton.com

Le studio la Lola est situé
au 227-137, rue Saint-Ferdinand (angle Saint-Ambroise)
Montréal (Québec) H4C 2B9 | Métro Saint-Henri

ODE À LA CRÉATION

Estelle Clareton se prépare à retrouver son public en salle, après une trop longue séparation. L’équipe, qui a su profiter de la pandémie pour se réorganiser et s’agrandir, anticipe ces retrouvailles avec fébrilité et confiance.

Au grand plaisir de partager la poésie des corps en mouvement avec vous très bientôt !

FOCUS Québec – Parcours Danse Satellite

Pour commencer la saison 2021-2022, la chorégraphe Estelle Clareton et notre agente Ginette Ferland participaient à l’événement FOCUS Québec – Parcours Danse Satellite organisé conjointement par la Maison Théâtre et La Danse sur les routes du Québec. Une vitrine et une discussion avec la directrice artistique de la Maison Théâtre, Sophie Labelle, ont permis à des diffuseurs nationaux et internationaux de découvrir cette oeuvre qui continue de ravir les petits et les grands.

PAYSAGES DE PAPIER, en circulation

Parallèlement, l’équipe se prépare pour un retour en salle à compter de janvier 2022 à la Maison de la culture Pointe-aux-Trembles. Une vingtaine de représentations seront offertes à tous les enfants de la maternelle au deuxième cycle du primaire du Centre des services scolaires de la Pointe-de-l’Île. Pour l’occasion des danseurs substituts se joignent à l’équipe déjà en place. Élise Bergeron, Marianne Girard-Gignac et Natalie Zoey Gauld partageront la scène avec Olivier Rousseau et Nicolas Labelle, interprètes créateurs de cette œuvre dénuée de tout artifice, où une immense feuille de papier et trois interprètes se rencontrent pour laisser s’exprimer les désirs, les peurs inconscientes et l’imaginaire foisonnant. 

Nous tenons à féliciter Jessica Serli qui porte dans son ventre un nouveau petit spectateur.trice en devenir. Nous lui souhaitons une belle maternité.

Une tournée en Abitibi et dans plusieurs villes de la province s’ensuivra et permettra à cette belle équipe de conquérir d’autres petits cœurs.

BOULEVERSEMENT, succès critique et public

La cigogne est très occupée au sein de la compagnie, puisque l’interprète soliste Esther Rousseau Morin accueillera, elle aussi, un nouvel enfant dans son nid. Nous ne lui souhaitons que du bonheur. Cette oeuvre magnifique sera donc disponible pour la tournée, dès février 2023.

À la fin avril 2021, l’Agora de la danse présentait la première du solo Bouleversement, créé avec la collaboration d’Esther et de l’assistante à la chorégraphie Annie Gagnon, des complices de longue date. Antoine Bédard en a signé la musique,  Karine Galarneau, la scénographie et les costumes et Alexandre Pilon-Guay, les éclairages.

 

La pièce a été reçue avec beaucoup d’enthousiasme par la critique et le public:

« Mais la femme qui a perdu ses effets personnels n’a jamais posé son sac à dos de voyageuse : image scénique finale, très sensible et troublante. C’est un mince signe de résistance. La danse de Clareton et Rousseau-Morin élabore là un labeur magnifique de représentation. L’émotion, dans la salle, était absolument palpable. »
Guylaine Massoutre – Revue JEU

« Mais peu importe le public visé, la chorégraphe fait montre d’un talent certain pour créer des univers singuliers à partir d’objets ordinaires, manipulés de façon souvent inattendue et détournés de leur signification première, transformant les perceptions, déjouant les attentes.
C’est ce qu’elle réussit à accomplir avec une force de frappe certaine dans Bouleversement, un solo mettant en vedette l’interprète Esther Rousseau-Morin
. »
Iris Gagnon-Paradis – La Presse

 

« Outre l’émouvant souffle de Morin-Rousseau, le soin apporté à la mise en scène, à l’éclairage et à la musique,(…), mérite absolument d’être relevé.
Maude Trottier – Spirale

S’ENVOLER à l’École de danse de Québec

L’interprète et collaborateur de longue, Sylvain Lafortune, est invité à l’École de danse de Québec pour transmettre aux étudiants.tes une partition de l’oeuvre phare de la compagnie, S’ENVOLER, créée en 2010 avec 12 interprètes. Après deux semaines de création dans les studios de l’école, cette jeune relève présentera le fruit de ce partage, en décembre. Rappelons que cette pièce a sillonné les territoires du Québec, de l’Europe et du Mexique, de 2010 à 2015.

ALPHABÊTE, une coproduction de CEC

Brice Noeser, notre directeur adjoint, revient tout juste de Belgique où il a séjourné durant trois semaines grâce à l’accueil de La Bellone, petit château dans un écrin de verre au cœur de Bruxelles. Rencontres, lectures et poursuite de la création d’Alphabête ont ponctué le processus solo, dansé et chorégraphié par Noeser et accompagné à la dramaturgie par Catherine Tardif. Cet hiver, le projet rassemblera à nouveau l’ensemble de l’équipe pour finaliser le travail avec les concepteurs.trices. Une diffusion est prévue à l’automne 2022 à la Maison de la culture Marie-Uguay, du nom de la poète québécoise qui a inspiré les premiers élans de la recherche. La compagnie CEC participe à la coproduction de ce projet. Restez à l’affût des prochaines nouvelles pour en connaître les développements  : https://www.bricenoeser.com/

Back To Top
Rechercher

vous voulez avoir de nos nouvelles?

Remplissez ce formulaire et nous serons en contact.